Aller en bas
Hopland
Hopland
Messages : 28
Date d'inscription : 02/12/2018

Feuille de personnage
Fonction - COP:

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Dim 17 Fév - 22:31
Rob qui avait pris le temps de decuver pouffa de peur et d'énervement. Il arracha la feuille sur sa veste et la lança sur l'assassin. Le mouvement fut quelque peu ridicule.

Wr3nch :
Et si jamais tu avais pas compris, on parle bien de Pierce quand on dit mort ou vif..

Le gamin marmonna.

Wr3nch :
Il est bien gentil l'copain mais j'ai pas envie de finir avec une balle dans la tête ou pire.. Retrouvé drogué dans un fossé, violé par une meute de j'sais pas quoi..
Styn COLT
Styn COLT
Messages : 15
Date d'inscription : 22/01/2019

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Lun 18 Fév - 1:05
L'assassin qui semblait écouter Kross avec sérieux se mis à sourire en entendant le mot "vif".
"Rassurez vous Kross, et Wrench aussi ahah, je vous le rapporterai vif, bien frais et bien énervé surtout, car certainement en caleçon dans une cellule sous oxy pour éviter toute tentative peu réfléchie. On aura plein de choses à se raconter. On va bien s'amuser j'ai hâte ahah.
Et Khan, promis, ma prochaine entrée se fera comme tout le monde.. enfin peut-être"
Pour ce qui est de Pierce, j'ai entendu dire qu'il n'avait pas bougé d'un poil, toujours au même QG avec les mêmes guignoles qui lui servent de portes-flingues. Je connais les accès discret et non surveillés de la base et également de ses quartiers, j'y ai déjà fais un tour auparavant, pour un de ses hommes d'ailleurs.. son nom ne me reviens pas. Bref... c'est du tout cuit. Un vrai labyrinthe, idéal pour semer l'ennemi et cacher un chef sous tranquillisants et altruxitoxyne, (pour prolonger l'effet du sédatif en le laissant debout, très pratique, vous devriez essayer sur des cobayes pour voir c'est vraiment drôle)."
Khan qui ne croyait pas vraiment à tout ça retorqua avec son tact digne d'un HammerHead:
"Tu crois vraiment qu'on va gober tes conneries?" Il se pencha sur son bar pour se rapprocher des autres et attirer leur attention. "Mais ooh, c'est juste un clown, un magicien qui éteint les lumières quand il arrive sans se prendre les pieds dans le tapis! J'ai pas d'tapis oui, et alors, c'est pas la question.. tout ce que jvous dis, c'est que votre pinpim là, il va aller chez Pierce, il va se faire couper en deux et ils vont nous le renvoyer via FTL en colis. Et après ils feront cramer le bar.. enfin faîtes comme vous voulez je suis jamais que le proprio du bar quoi, c'est pas grave.."
L'assassin qui pris en compte la désapprobation de Khan poursuivi en s'adressant à lui:
"Je pars à l'aube, soit dans 7 heures. Si vous avez un coin pour que je me repose je ne dis pas non Khan. Et faites moi confiance, je sais exactement ce que je fais, et votre bar est entre de bonnes mains."
Il se tourna vers Kross, une main tendue vers l'avant:
"Alors? Toujours partant ou on se dégonfle?"
Kross
Kross
Messages : 95
Date d'inscription : 21/10/2018

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Mar 19 Fév - 9:11
Je me relève satisfais… avance vers Yéti… et sers enfin cette main d'un commun accord !

Kross :
Ça marche ! Et souviens toi… aucun risque qui pourrait nous impliquer… sinon tue le.
(Je regarde Khan)
Khan, prépare nous une cellule digne de ce nom dans tes caves s'il te plaît… il nous faut du costaud alors prends ton temps… et fais le toi-même, pas d'employé et aucun mot à personne. Mais avant, demande une chambre chez nos voisines d'à côté pour notre ami "le tueur".
(puis je m'adresse à nouveau à Yéti)
Le "Bordel d'Amy" n'est pas ce qui se fait de plus sobre en terme de déco, mais ce sont de bonnes voisines, elles savent être discrètes.
La chambre c'est pour nous… pour ce qui est de leur prestations je te laisse voir avec elles si ça t'intéresse, elles ne cracherons pas sur un supplément… mais au moins tu auras où dormir pour cette nuit et en lieu sûr.
À ton retour, nous pourrons envisager de t'héberger chez nous quand il le faudra.

Khan surpris me regarde avec de grands yeux.

Khan :
Tu le laisses dormir chez Amy ? Je la préviens au moins de l'activité professionnelle du pensionnaire ?

Kross :
Pas la peine… ça ne change pas trop de leurs habitués… et lui au moins il est propre.
Hopland
Hopland
Messages : 28
Date d'inscription : 02/12/2018

Feuille de personnage
Fonction - COP:

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Mar 19 Fév - 10:19
Continuant de marmonner comme un enfant.

Wr3nch :
La propreté ça veut rien dire déjà.. C'est pas avec ça qu'on devient un vrai gentleman.

Puis se resaisissant tout d'un coup et reprenant son air theatral.

Wr3nch :
Et je tiendrais à rajouter une petite annexe à ta quête !
Durant ta "mission", tu risques très certainement de croiser un mec du nom de Goldman. Une espèce de petite raclure sans race. C'est un des bras droit de Pierce. Le plus dévoué. Il s'occupe de la tresorerie des Scavengers. Ne t'en fais pas tu le trouveras facilement.. Il a toujours sa tête fouré dans l'cul d'Pierce. Chauve, des dents en Or, faciesse maladif, peureux.. Tout l'inverse de moi.
Mais bref, si je veux que tu le trouves c'est parce que lui seul sais ou se trouve mon Argo SRV.. C'était mon vaisseau.. Le seul que j'ai pu me payer. Il me servait à traqueter les Reliant "Scavengers" jusqu'à la base. Le problème c'est que suite à mon départ il est pratiquement certains que Goldman l'a vendu. Je veux savoir à quel particulier il l'a revendu.
S'il te plait Mr l'tueur, electricien et magicien. Trouves ce crevard, soutir lui l'info et tue le.
Tu imagines pas la valeur de ce SRV.. Il me sera plus qu'utile pour le boulot que j'ai a faire ici. Et vous imaginez même pas comment je l'avais modifié et préparé ! À lui seul il pourrait presque tirer le Monolyth !

Un gros blanc se fais ressentir dans la salle. Khan et Kross fixant Rob.

Wr3nch :
Quoi ? J'ai dis presque.. Bref.. Tu peux faire ça pour moi l'assassin ? Je te serais redevable à toi et à ton vaisseau. Et tu peux d'mander aux copains. Quand je met les mains dans un moteur, y s'passe des choses magiques !
Kross
Kross
Messages : 95
Date d'inscription : 21/10/2018

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Mar 19 Fév - 11:06
Un petit sourire en coin après le supplément de mission proposé par Wr3nch…
je me retourne vers "Le Tueur"… d'un hochement de sourcil interrogatif attendant une réponse.

Kross :
Alors ? Toujours partant… ou on se dégonfle ?
Styn COLT
Styn COLT
Messages : 15
Date d'inscription : 22/01/2019

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Mar 19 Fév - 15:57
Son fameux sourire au coin des lèvres et les yeux rivés sur Kross, Colt dit:
-"le mot dégonflé ne fait pas partie des choses que je sais faire, je vais donc aller méditer jusqu'au matin, et vous ramenner tout ça d'ici deux jours, pas plus. Une seule et dernière question pour Wrench cependant.. si je trouve Goldman mais qu'il s'obstine à ne pas cracher le morceau, ce qui m'est déjà arrivé malgré mon savoir-faire, a-t'il un mobiglass dans lequel pourraient se trouver des infos concerant ton SRV? J'aurai toujours une solution de secours comme ça, plus mon sejour là bas est court et mieux c'est."
Hopland
Hopland
Messages : 28
Date d'inscription : 02/12/2018

Feuille de personnage
Fonction - COP:

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Mar 19 Fév - 19:14
Rob laissa échapper un sourire en coin, il commençait à apprécier l'assassin.

Wr3nch :
T'inquiètes pas l'ami.. Il est aussi courageux qu'un mec de l'UEE sur le champ d'bataille. Coupe lui un doigt, fait lui bouffer et il parlera. C'est une technique Scavengers, ça marche pas mal. Au pire, si t'es pas d'ce genre, dans sa besace il a un livre de compte qu'il tient à l'ancienne... Quand j'te dis qu'il est hasbeen. Bref. Si il parle pas tu pourras me le ramener. C'est écris en "dialecte Scavengers". S'pas bien compliqué mais j'ai pas l'temps d't'apprendre. Donc prend l'fichu bouquin et je ferais avec.
Styn COLT
Styn COLT
Messages : 15
Date d'inscription : 22/01/2019

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Jeu 21 Fév - 19:22
Colt:
"Reçu, le livre, le SRV et Pierce. Sur ce.. messieurs, bonne soirée."

L'assassin replaca son cache-nez noir, tourna les talons en s'engouffra dans l'obscurité que formait l'accès aux escaliers menant tout droit à l'extérieur.
Il pris la direction de l'adresse où il était attendu pour y passer la nuit.
Hopland
Hopland
Messages : 28
Date d'inscription : 02/12/2018

Feuille de personnage
Fonction - COP:

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Jeu 21 Fév - 23:10
Wr3nch resta songeur. Il se tourna vers Kross.

Wr3nch :
Tu en penses quoi..? Il va faire l'affaire ? J'ai envie de lui faire confiance mais je sais pas si on pourra compter sur lui a long terme. On sait jamais ce qu'ils ont dans la tête ces mecs la..
Kross
Kross
Messages : 95
Date d'inscription : 21/10/2018

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Ven 22 Fév - 1:08
Je me rassoie à table... soulagé de le voir enfin repartir, même si en effet il me semble plus humain que depuis la dernière fois.


Kross :
Il faut que ça fonctionne ! Çà serait tellement dommage sinon.
En un seul coup... on se débarrasse du vieux... de la menace qui pèse sur toi Wr3nch... tu peux récupérer la fille sans te soucier de son père et au pire elle ne le saura jamais si tu voulais... et moi, je récupère un tueur de premier ordre. Le DRI en a besoin... c'est lui que je veux !

Et le bonus c'est qu'on commence même notre élevage d'humains de peu de valeurs, pour nos futures procédures de recrutement... mais ne t'inquiète pas, il ne restera pas en vie longtemps ! mmm (sourire pensif)

Il faut que ça marche !
Hopland
Hopland
Messages : 28
Date d'inscription : 02/12/2018

Feuille de personnage
Fonction - COP:

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Ven 22 Fév - 1:35
Rob se gratta le sommet du crâne laissant quelques pellicules sur la table.

Wr3nch :
Tu me rassures.. Parce que savoir qu'on détient cette enflure en vie.. Ça m'angoisse un peu. Pour Faith, on verra plus tard j'ai d'autres chats à fouetter. En tout cas je sent que mon petit Coda va dormir avec moi pendant quelques semaines.

Dit il en se tapottant le revolver coincé dans son pantalon.

Wr3nch :
Sur ce, j'ai une carcasse de Vulture qui m'attend..
"Il fit une révérence à Kross et quitta la salle en marmonant."
Qu'elle tannée de remonter ce vaisseau.. J'espère que ça vallait le coup d'revendre mon Reliant pour ça..
avatar
Freeen
Messages : 15
Date d'inscription : 17/12/2018

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Ven 22 Fév - 18:09
Tandis que l'assassin sortait sans un bruit du bar, et que Kross et Rob discutait de leur coté, Freeen était déjà parti par une porte dérobée et était adossé au mur, juste à l'entrée du bar. L'assassin passa devant lui, ne prêtant aucune attention à lui, trop occupé a pensé a la nuit qui l'attendait.

"22h pour tuer un péquenaud à l'autre bout de la ville..." lança Freeen en s'allumant un clope. "Excuse moi si je ne te fais pas confiance afin de ramener le patron d'un des plus grand gang du système."

Styn Colt se retourna brusquement. Comme toujours, personne ne voyait le contrebandier. Vexant.

"Je connais les gens comme toi. Surtout ceux qui font de belles promesses. Au final ça se finit toujours de la même manière. Soit ils se font tuer, soit je fini par les vendre afin de m'en débarrasser."

Face au regard interloqué de son interlocuteur, Freeen tira un taffe et rigola doucement.

"Vous me faites rire. Les gens comme toi me disent s'y connaitre en affaire car ils monnayent leur contrat comme un boucher monnaye son morceau de gigot alors qu' un homme a bien plus de valeur vivant. Généralement ils souffrent un peu plus avant de mourir."
"Mais bon" ajouta-t-il avec un regard brillant et un sourire "nous sommes entre homme d'affaire, business is business"

S'approchant de lui, il souffla la fumée au dessus de sa tête et le regarda intensément dans les yeux.

"Je te laisse ta chance petit assassin. Remplis le contrat que t'a filé le boss, et ne nous trahis pas. Ici, c'est pas un petit gang avec qui tu causes, mais avec une famille. Et les représailles sont bien plus douloureuse."

La lumière s’éteignit pendant deux secondes. Quand elles se rallumèrent, Freeen avait disparu. Styn se retourna sans voir personne puis continua sa marche quelques mètres avant de remarquer une feuille sur sa poitrine. Un avertissement.

"On sale - 1 crédit - prix à négocier"
Styn COLT
Styn COLT
Messages : 15
Date d'inscription : 22/01/2019

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Lun 25 Fév - 23:42
Colt venait apparament de se faire un ami. Il décrocha cette feuille en rigolant puis repris sa route vers l'hôtel où il était attendu.
Il passa la porte encadrée de tubes lumineux roses et bleus.. un peu trop de couleurs pour lui. Derrière cette porte se trouvait un grand comptoir brillant plutôt classe, avec une grande et belle femme au cheveux roux et à la robe noire se tenant derrière, les coudes délicatement posé sur le marbre. Aux quatres coins de ce hall se trouvaient des portes avec de longs rideaux rouges, et un grand escalier en marbre noir de Hurston menait à l'étage supérieur. La musique qui donnait une ambiance glauque et envoûtante à l'hôtel était plutôt calme, mais les basses transpercaient l'air et pénétraient les poumons.

⬆️écouteurs obligatoires!⬆️

Amy:
"Salut beau gosse, tu dois être l'ami de Khan? Il m'a dit beaucoup de bien à ton sujet hmhm. Notamment " l'enfoiré" ou "ce con de coupeur de courant" pour ne citer que ces quelques mots. (Elle se déplaçait derrière son comptoir avec légèreté, ses mains carressant lentement le comptoir et sa robe volant au vent) Je t'ai gardé une chambre, au deuxième, la 210, elle va te plaire.. Tu veux que je fasse monter quelqu'un?"
Elle lui tendit les clefs de la chambre, accrochées à une petite boule de poils blancs

Colt:
"Merci, mais je suis juste ici pour me reposer, je repars tôt demain matin, bonne soirée Madame" dit il, l'air troublé.. il prit les clefs et monta à l'étage en observant autour de lui.

Cette musique transcendante l'accompagnait jusqu'à sa chambre, dans ce long couloir sombre éclairé par des lumières noires donnant un aspect spatiale à l'endroit.
Les personnes qui déambulaient dans ce couloir, nues pour la plupart, semblaient ne pas remarquer l'assassin, et être dans un autre monde.. il arriva devant la porte au fond du couloir. 210, en lettres dorées, sur une lourde porte en bois sombre. Ce bâtiment rappelait étrangement ceux qu'on pouvait voir dans de très vieux films du début 22ème, voire 21ème siècle. L'atmosphère était saturée d'odeurs différentes et inconnues, ainsi que de parfums de femmes et de vieux cuir et tissus. Il actionna une poignée de porte également dorée mais un peu usée. La chambre, décorée avec goût, sur des tons gris et rouges, était plutôt calme et accueillante. On entendait toutefois légèrement cette musique au travers des cloisons, comme si elle suivait l'esprit des gens.
Colt se posa à genoux sur le lit, assis sur les talons, et ferma les yeux. Il entendait au fond de son crâne cette musique entêtante, qui l'entrainait loin dans ses pensées. Si loin qu'il faillit s'y perdre...
Il fût tirer brutalement par l'alarme de son mobiglass, qui lui affichait fièrement   //7:00 am//   "déjà..?" Se dit-il à lui-même. Le temps avait filé à vive allure, et cette nuit de 5 heures semblait avoir durée 5 minutes. Il etait cependant étonnamment bien reposé.

Après être descendu en bas, il déposa les clefs sur le comptoir. Amy n'avait pas bougé.

Amy:
Alors? Cette nuit?

Colt:
Je dirais.. troublante.. mais agréable.. bonne journée et merci.

Il partit, et prit la direction des dock où son cutlass l'attendait. La soute s'ouvrit et laissa échapper une légère odeur bien familière de métal et de graisse, typique des appareils de chez Drake. Il revêtit sa combinaison, prépara son équipement pour un long vol, vérifia l'état général du vaisseau et prit place sur le siège pilote. Le soleil se leva à peine lorsqu'il alluma les moteurs. Tout était paré.

Le nez du Cutlass perçant les nuages avec un bruit de moteur déchirant et percutant, il était accompagné du soleil qui se levait en même temps au loin. Une fois sortit de l'atmosphère, le moteur quantique se mit en route. La calibration prit quelques secondes à trouver le point de saut le plus proche.. 65 Millions de kilomètres, puis une arrivée toute proche de la base des Scavengers ciblés. Ce trajet offrait le temps de faire un point sur la situtation, étudier la cible et son emplacement.

Ordinateur de bord:
//Quantum Travel Initialized. Start in 3...2...1...//

La carlingue se plia un coup sous l'effet de la distorsion quantique et le tunnel se créa pour laisser passer le vaisseau.
L'équipement que le chasseur emportera avec lui etait sommaire.. Un couteau de combat, un pistolet L-86 avec supressseur de bruit, une seringue avec son fameux cocktail "zombie" qui permettra de garder la cible dans une sorte de coma semi-conscient, un kit de pinces coupe-fils et un tournevis électrique pour saboter tout un tas de portes ou équipements ennemis.. et c'était à peu près tout. Il savait que l'approche de la base devrait se faire de façon discrète.

Ordinateur de bord:
//Twuit Twuit Twuit... Commlink Established//

Le vaisseau arriva en bout de course. Le voyage quantique et le point de saut étant maintenant derrière lui, Colt n'avait plus qu'à localiser la base. Une petite console radar de fortune qu'il avait installé vers les couchettes indiquait un point fixe, avec de grosses signatures électromagnétiques et infrarouges, en orbite géostationnaire non loin de la planète visée. Ça ne pouvait être que ça..
Il mit le cap vers cette cible. Au bout de 4 minutes à peine, l'ordinateur s'affola, indiquant que le vaisseau était sur le point de se faire scanner par les radars de la base qui n'était plus qu'à 20 kilomètres. L'assassin dû reprendre les commandes en urgence, et dans un élan désespéré orientat le ventre du vaisseau face à un gros astéroïde qui se trouvait sur le chemin, visa à peu près pour tomber juste et déploya les trains d'atterrissage. La vitesse était de 50 m/s lorsque il coupa tous les systèmes pour supprimer ses signatures et éviter ainsi de se faire repérer.
Pendant le trajet, Colt se rendit compte qu'à cette vitesse, l'atterrissage serait si violent que le Cutlass y laisserait plus que des plumes et ne pourrait certainement pas repartir.. il devra donc rallumer les moteurs au dernier moment, remettre la poussée pour diminuer sa vitesse et se poser sans trop de dégâts.
Il restait les yeux rivés sur le géo-croiseur qu'il avait choisi comme plateforme d'atterrissage, un doigt sur le contact et une main sur le manche.. il se prépara à l'impact.. 3...2.......1..............




La suite, au prochain épisode
Styn COLT
Styn COLT
Messages : 15
Date d'inscription : 22/01/2019

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Mar 5 Mar - 23:25
Le choc, malgré le contrôle de l'atterrissage avec la remise des gaz, fut prodigieux et violent. Colt, qui fut désarçonné de son siège, s'empressa d'escalader son siège jusqu'aux commandes. Il coupa le contact avant de se faire repérer par la station qui n'était plus qu'à une dizaine de kilomètres, derrière ce gros amas de roches et de poussières sur lequel il s'était "posé".
Il reprit rapidement ses esprits et s'équipa. Couteau de combat bien aiguisé, pistolet avec son silencieux, somnifère zombie, le kit du parfait saboteur... tout était là. La soute du Cutlass s'abaissa péniblement, un piston avait cédé sous le choc. "Wrench va avoir du boulot à mon retour.. fait chier.." se dit-il à voix basse.
Le temps de faire le tour de l'astéroïde, il repassa dans sa tête son plan. Il avait réussi à dénicher un schéma qui décrivait grossièrement l'intérieur de la base, avec quelques compartiments et couloirs tortueux effacés en parties. Cette base étant apparament en perpetuelle évolution, il lui était difficile de prévoir la configuration dans laquelle il devrait évoluer.
Quelques centaines de mètres plus tard, il la vit, dans la lumière du soleil, qui fleurtait avec l'horizon de la planète voisine. Cette base qui se composait autour d'un reste de vaisseau gigantesque était faite à partir de carlingues de vaisseaux.. des Reliant, des Cutlass.. quelques Freelancer également. Les ailes des Reliant étant encore sur les carcasses, cela donnait un aspect épineux et très peu accueillant à cette station improvisée.
Le trajet restant entre ce caillou solitaire et cette station des enfers devra se faire en vol libre, dans un vide total, sur 10km et 230m précisément. Mobiglass hors-ligne pour plus de furtivité, il inspira une dernière fois, se détendit, et prit une grande impulsion, direction sa cible.
Au bout de quelques minutes, il rentra dans l'ombre d'un astéroïde un peu en arrière, ce qui le plongea dans l'ombre. Il en profita pour éteindre les dernières led sur son armure de combat.
Il était devenu une ombre, qui avançait furtivement dans le vide immense qu'est l'espace.
Au bout de 8 minutes il était aux portes de cette sinistre station.. il se souvenait d'un accès délaissé, juste sur sa gauche. Il se dirigea donc dans sa direction et tomba rapidement dessus. Un sas encore actif mais placé hors des contrôles électroniques principaux. En court-circuitant les câbles des écrans d'ouverture, il pu accéder au sas et le pressuriser. Au fur et à mesure de l'équilibrage atmosphérique, une musique se fit entendre.

Pour se faire discret, il déconnecta la seconde porte pour l'ouvrir manuellement.. très lentement, il entrouvrit les portes coulissantes et y passa la paroi en verre de l'écran qu'il venait de démonter pour voir de chaque côté du couloir.
Personne. Tant mieux.
Il franchit la porte du sas et se faufila dans les couloirs délabrés.. il semblerait que personne ne soit venu ici depuis un moment, mais la musique resonnait depuis un point précis, ce qui donnait une idée de la direction à prendre.
Au bout de quelques couloirs et embranchements il perçu des pas qui approchaient.. des scav devaient monter la garde. Ce n'était pas le moment de se faire repérer, pas avant d'avoir Pierce, et les infos de Goldman.. si il fallait tuer tous les occupants de la base, il fallait être sûr de ne pas descendre les deux concernés dans le feu de l'action.

Scavenger:
"Oh, il commence pas à t'emmerder Goldman là avec ses ordres? Allez faire votre ronde là bas, niahniahniah.. il m'fait chier.. j'en ferai de la soupe si je pouvais.. mais bon, Pierce me découperait direct donc mauvais plan.. remarque il saurait pas que c'est moi, Goldman passe sa journée vers la verrière à regarder la terre juste en bas.. tout seul.. il est bizarre lui."

"Tu m'étonnes.. j'ai qu'une envie c'est de décrocher un bout d'Reliant et d'me casser d'là.. enfin quoi que non, ça marcherait pas.."

Ils s'éloignèrent, emportant avec eux leur discours débordant d'âneries, et Colt qui était resté dans l'ombre pendant leur passage était ravi des infos obtenus grâce a ces deux abrutis.

Il tenait Goldman.

Dans sa tête il visualisait cette fameuse verrière. Une grande salle avec un atrium en son centre, et des vitres encerclant le tout.
D'un pas insonore et délicat il entra dans cette fameuse salle.. les deux guerriers bavards disaient vrai, Goldman était là, face à la planète quelques centaines de kilomètres plus bas.. un poète ce Goldman.
Colt s'approcha comme une ombre juste derrière lui, pointant son arme sur sa tête.

Colt:
"Eh patron, il est où Pierce ça fait une heure que j'le cherche? Il se planque?"

Goldman, sans detourner le regard:
"Salle des contrôles.. comme dab.. et maintenant dégage ou je te flingues!"

Colt:
"Et le SRV de Hopland.. il est où Goldman?

Il appuya le silencieux de son arme sur l'arrière de la tête de sa proie, prise au piège.. Goldman sentit un grand et terrible frisson lui parcourir le dos.. les yeux grands ouverts et les mains sur un livre en cuir, il se tourna face au fantôme.

Goldman:
"Bbh...b.. bordel de merde t'es qui toi?!"

Colt:
"Le SRV Goldman.. et vite"

Goldman:
"Ok. Ok. T'emballes pas champion.. je l'ai planqué pas loin. Fait demi tour, prends la deuxième à droite et va bien t'faire foutre ahahahah..."

*fffupt* le coup de feu étouffé mit fin à ce rire agaçant une bonne fois pour toute.

La patience de Colt étant restée à bord du Cutlass, il se souvenu des paroles de Wrench.. le carnet que Goldman tenait dans ses mains était celui qui contenait la position du SRV. Seul problème, les mains s'étaient crispées pendant le coup de feu à un point qu'il était impossible pour l'assassin de prendre le bouquin sans embarquer le cadavre dans son entièreté.. c'est là que son couteau de combat s'avèra être une bonne idée.
Il repartit avec son butin, direction la salle des commandes. Il devait lui rester approximativement 10 ou 15 minutes avant que les deux zigotos ne reviennent vers leur supérieur pour avoir une autre mission toute aussi intéressante. Colt avait donc tout intérêt à filer d'ici avec Pierce sous le bras dans les meilleurs délais.
Arrivé à hauteur de la salle des commandes, à travers le hublot il aperçu Pierce, accompagné de 5 hommes.. Ma cible portait une combinaison et son casque était à porté de main, mais les 5 hommes n'étaient pas en tenues spatiales.. une idée vint s'allumer au coin de la tête du tueur.. une dépressurisation de l'enceinte toute entière, après avoir piqué Pierce avec le zombie.. mais comment
Un tableau électrique sur la gauche de Colt attira son attention. Il fit sauter le capot, coupa les fils de la porte, et des lumières. Il programma la dépressurisation pour que celle-ci se fasse dans 2 minutes.
Lumières éteintes et porte ouverte, il avanca dans le noir, tout droit vers Pierce.
Tout le monde commencait à s'interroger.

Pierce:
"Merde! Toi, rallumes moi tout ça et vite!"

Scavenger:
"Ouais chef.. heu.. mais où ?"

Pierce:
"Mais c'est pas vrai des cons pareils.. là bas, la lumière vert....mmmmmh"

Scavenger:
"Patron? Il est où ? Oh Pierce!"

Un grand sifflement se fit entendre dans la salle, puis plus un son. On apercevait les silhouettes des 5 hommes se débattre avec le vide autour d'eux, tentant de survivre.. vainement. Pierce se tenait debout au milieu de cette scène terrible, son casque sur la tête avec les yeux rivés dans le néant. L'assassin avait réussi son coup.
Il pris Pierce par l'épaule et le fit avancer à grandes enjambées vers la sortie quelques couloirs plus loin.
Il pris le sas par lequel il était entré, tenant sa proie par l'épaule tel un rapace, et s'éjecta en visant cet astéroïde qui abritait son vaillant vaisseau.
De retour sur le sol poussiéreux de ce monolithe lugubre, il regarda Pierce dans les yeux.. il ne voyait rien, pas l'ombre d'une pensée. Un brin de peur peut-être, mais pas plus.
En retrouvant son vaisseau, Colt laissa échapper un petit soupir de soulagement.
Pierce le précédait, légèrement poussé par l'épaule, sans opposer de résistance.
La soute encore grande ouverte se referma sur eux une fois à bord dans un grincement qui faisait vibrer le sol. Colt enchaîna Pierce et l'attacha au lit derrière le poste de pilotage..
Il retourna à son siège et ralluma les moteurs. Il ne voulait pas traîner ici une seconde de plus. La poussière se souleva. Les trains n'étaient pas encore rentrés que le moteur quantum grondait déjà à l'arrière. Il fit pivoter l'appareil sur la cible désirée et lança le saut..

"Bien accroché Pierce? c'est partit.."
Styn COLT
Styn COLT
Messages : 15
Date d'inscription : 22/01/2019

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

le Mer 20 Mar - 22:23
Le quantum lancé, et après à peine 200.000km parcourus, les trains d'atterrissage sortirent et forcèrent le vaisseau à s'arrêter brusquement..
"Putain.. manquait plus que ça.." se dit-il.
Il se dirigea dans la soute. Tous les systèmes étaient coupés.. Le moteur et l'ordinateur de bord ne répondaient plus. Il decida de sortir dehors.. la soute entrouverte et les trains sortis, le vaisseau était en piteux état. Il baignait dans la lueur de l'étoile la plus proche, légèrement dissimulée derrière un nuage de gaz et de roches.
Colt s'approcha des trains arrières. Il tenta d'actionner la rentrée forcée. Le gauche rentra, mais pas le droit.. impossible. Il trafiqua les capteurs pour faire croire à l'ordinateur que c'était bien le cas.. sait-on jamais.
Le train avant était lui toujours rentré, un point positif.
Il retourna à l'intérieur, et y découvrit le moteur quantum, à moitié brûlé d'un côté. L'air désespéré il tenta de contacter quelqu'un via sa mobiglass et se souvenu soudainement de la base ennemie qui n'était qu'à quelques minutes de trajet, et donc encore à portée radar. Il consultat l'ordinateur de bord. Il semblait opérationnel. Il décida donc de retourner à son poste et de rallumer la machine. Les moteurs reprirent vie dans un soubresaut, puis se stabilisèrent. Le moteur quantum, lui, ne voulait rien savoir.
Colt visa donc son point de destination suivant, poussa les moteur à leur vitesse de croisière et repassa du côté du moteur pour voir ce qui n'allait pas.
Il entreprit les réparations, tout en surveillant l'état de Pierce au fil des heures.

Au bout de quelques heures, ou quelques jours.. le mécanicien improvisé semblait satisfait de son travail sur ce vieux moteur grillé.
Il le relanca.
On l'entendait vibrer à l'arrière de l'appareil ce qui était bon signe.
"Prêt Pierce? Alors c'est partit. On fait comme si j'avais rien dis la première fois?"
Le vaisseau déchira l'espace et sauta jusqu'à son point de saut le plus proche. Le retour pouvait enfin commencer.

Arrivé à hauteur de la planète d'où il venait, il s'orienta pour une entrée en atmosphère. Tout au long de la descente, les nuages se faisaient de plus en plus minces, et les bruits inquiétants devenaient légions. Une alarme régulière se déclencha, et mêlé à celle-ci, un signal radio se fit entendre. Ce signal étrange et inconnu était composé de fréquences et d'une voix qui, superposés à l'alarme donnait une musique envoutante.



Il pu rapidement apercevoir le petit groupement de bâtiments sur la crête, ainsi que le bar.. mais.. quelques chose n'allait pas.
Le bruit du cutlass creva le silence et l'air au dessus des montagnes. Le bar qui était désormais visible depuis le cockpit semblait agité. Les clients en sortaient à grands pas et une épaisse fumée s'échappait d'une carcasse de vaisseau planté dans la falaise juste à côté.
Colt posa l'engin sur le terrain vague clôturé à côté de l'entrée du bar, devant les vitres donnant sur la salle principale. Le train arrière droit étant bloqué en sortie, la porte arrière entrouverte avec un verin qui pendait.. le vaisseau penché, faisait peine à voir.
Sam vint vers lui en courant pour le saluer.

Sam:
Ravis de vous revoir ! Vous en avez mis du temps? Qu'est-ce qui s'est passé.. vous avez tapé un astéroïde ou quoi? Rentrez vite a l'intérieur, les clients sont partit, on est prêt à y aller..

Colt:
Comment ça prêt à y aller..?

Sam était déjà repartit devant l'entrée du bar.. il tirait sur une bâche posée sur la grande butte de terre le long du bâtiment.
Colt qui passait à côté, toujours avec son ami Pierce sous la main, pu voir une immense cavité métallique derrière cette bâche.

Sam:
Tout le monde doit être en bas monsieur, la trappe est juste sur le côté du bar, vous ne pouvez pas la râter.

Colt, qui ne comprenait absolument bien à la scène qui se déroulait autour de lui pénétra dans le bâtiment.. il descendit les escaliers qui menaient à la grande salle du bar. La fumée à travers les vitres, provenant de la falaise était noirâtre et obscurcissait l'intérieur du bâtiment. Deux grandes tôles étaient également posées sur la gauche, et bouchaient un grand trou dans le mur et le toit. Le bar lui, était raffistolé à la va vite.. tout était ruiné.
L'assassin trouva la trappe qui donnait sur un escalier de fortune, sombre et escarpé. Il y poussa gentiment son ami docile, et pris la suite derrière lui.
Arrivé dans une grande salle au sol metallique, il croisa Khan.

Khan:
Ah te voilà toi! Qu'est-ce que tu foutais? Je vois que tu as trouvé un copain, c'est bien. Sa cellule est prête, tout au fond à droite là bas. *Il pointait le fond d'un large couloir métallique*

Colt:
On m'explique ce qu'il se passe Khan? Pourquoi le bar a cette tête là? La fumée dehors et le crash? Je m'absente 2 jours de plus que prévu et c'est la panique?

Khan:
T'en fais pas gamin, on t'expliquera. Aller va! Et rejoins nous dans le hangar après!

Le barman partit en courant en direction du bar et remonta l'escalier de fortune.
Colt, une fois arrivé au fond de ce couloir, se retrouva face à une porte automatique avec marqué RSI dessus. Cette dernière s'ouvrit et une pièce avec un lit médical en son centre s'alluma. "RSI? on est dans un vaisseau? J'y comprends plus rien" se dit-il à lui même. Sur le mur du fond se trouvait une grande vitre épaisse, et derrière elle du gravier et de la terre. Un sentiment étrange s'empara de l'assassin qui commençait à comprendre.
Il enchaîna Pierce sur le lit médical, le placa sous perfusion et repris le chemin inverse pour retrouver le lieu de rendez-vous.
Khan tenait un chiffon plein de graisse noire dans les mains.. Ça changeait de son chiffon pour essuyer ses verres. Sam qui descendait l'escalier lança quelques mots à Khan.

Sam:
On est prêt patron, les moteurs sont débâchés, et j'ai arrimé le cutlass de monsieur Colt sur la passerelle, ca devrait aller pour le lancement.

Khan:
C'est bien petit, va voir où en sont les autres. Et ferme la trappe du hangar quand tu es prêt.
Le fantôme, tu viens avec moi.

Ils partirent tous les deux dans un second couloir à l'opposé du premier. Colt n'osait pas poser de questions.. il suivait docilement, comprenant peu à peu ce qui se tramait sous ce bar.
Ils arrivèrent dans une grande salle sombre, et légèrement poussiéreuse, avec en son centre une grande console, et plusieurs sièges de pilotage face à une grande baie vitrée opacifiée par la couche de terre qui la recouvrait.

Colt:
Un carrack?

Khan:
Un Polaris voyons! J't'en foutrais du Carrack.. Un vieux coucou que j'ai récupéré après une partie de poker qui a.. on va dire mal tournée pour mon adversaire ma foi!
Comme quoi on ne doit jamais sous-estimer les brelans de 4.. et les flingues! AH ! quel con...
Bref!  Amnesia nous rejoint dans quelques minutes, le temps que je décolle et quitte ce trou à rats... toi, tu te poses sur ce siège et tu prends les commandes des énergies et des défenses. Amnesia sera notre pilote pour le trajet, ce qui nous laissera le temps de nous occuper du reste. Et t'en fais pas pour ton vaisseau.. il est bien accroché sur la carlingue. Normalement.

Colt:
Vu ce qu'il en reste tu sais.. je verrais bien avec Wrench mais ça m'a l'air mal barré.
Explique moi un peu ce départ précipité, et l'état du bar.. il s'est passé quoi en 4 jours?

Khan:
Disons que.. tu as dû croiser un sacré con sur une dragonfly en feu quand tu es partit, car au petit matin, donc à l'heure où tu décollais pour ainsi dire, il est venu s'aplatir contre le mur, et a rasé mon comptoir.. jusque là je me disais qu'on pouvait encore garder l'endroit discret.. mais LÀ, le coup du freelancer qui vient manger la falaise juste en dessous, c'est trop! Il a failli me flinguer mon vaisseau cet abruti en plus!! Ça commence à causer dans le coin depuis quelques temps, L'UEE va finir par nous tomber dessus si on décampe pas vite fait. Trop d'agitation c'est pas bon gamin!

Tout en se rapprochant du siège centrale, Khan laissait sa main caresser la console principale, tout en soulevant une légère couche de poussière. Il prit place sur le siège, actionna plusieurs boutons, et le vaisseau revint soudainement à la vie. La salle de pilotage s'illumina progressivement de l'avant vers l'arrière, puis tout le vaisseau. On entendit quelques grésillement et mouvements de pièces un peu engourdies, et le calme s'installa, avec juste un discret ronronnement agréable en fond sonore.
Le barman arborait un grand sourire et sautillait sur son siège quand il saisit le micro. *Kshh* "Prêt bande de lopettes?! Alors accrochez vous !!!" *Krshh*

Un énorme grondement se fit entendre, suivit de plusieurs formidables craquements assourdissants.. la baie vitrée, qui jusque là était couverte par de la roche et de la terre commença à se libérer de sa tombe. Elle laissa apparaître un grand panorama de montagnes et de neige éclatante face aux deux pirates fascinés par le spectacle. Vu de l'extérieur,  le vaisseau sortait peu à peu de son lit de rocaille, soulevant ainsi la moitié du terrain voisin et arrachant les grillages qui entouraient le bar.
Le vaisseau qui faisait à lui seul la moitié du sommet de la crête emporta cette dernière avec lui, laissant un énorme creux noir et fumant quelques mètres en dessous de lui.
Une quantité incroyable de poussière et de neige se déposait aux quatre coins du petit hameau montagneux, ainsi que sur les quelques habitants, se tenant devant leurs portes, et qui regardaient la scène d'un air ahuri.
Ces airs ahuris se transformèrent rapidement en airs affolés lorsque des énormes mottes de terre enneigée, suivies de quelques poutres métalliques, commencèrent à tomber sur les toits et les têtes 30 mètres plus bas.
Le Polaris entama alors son ascension dans un fracas assourdissant. La scène était incroyable.
Quelques dizaines de secondes plus tard, le vaisseau n'était plus qu'une étoile qui scintillait au dessus du village dépouillé de son bar et d'un hectare de terrain.
Le calme était enfin revenu.
Contenu sponsorisé

Putain d'fantôme.. - Page 2 Empty Re: Putain d'fantôme..

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum